Lecture de « Enseigner la Shoah: ce que la Shoah enseigne » par Christophe Dejours.

Cher Monsieur, 

Ces derniers jours j’ai pu lire votre livre “Enseigner la shoah”. Je voulais vous dire que j’ai trouvé dans ce livre un exposé très concis et précis, de questions bien difficiles dont vous proposez une analyse convaincante. Si j’ai une réserve sur J C Milner que vous citez au bas de la page 52, je suis très sensible à la façon dont vous faites travailler les textes de Günther Anders et de beaucoup d’autres.

Lire la suite.....

Nous, fils d’Eichmann

« Nous ne savons pas ce que nous faisons. »

« Cette formule, vous la connaissez vous aussi par l’école, elle se trouve dans l’Evangile selon saint Luc ; il s’agit là d’une parole de Jésus, qui en réalité, face à notre situation de type eichmannienne, ne peut plus s’appliquer comme le pensai Jésus.Lire la suite.....

Un passé qui ne passe pas

« Le monde post-hitlérien faisant comme s’il ne s’était rien passé, il convient, me semble-t-il, que nous soulignions expressément qu’il s’est bien passé quelque chose et que c’est parce qu’il s’est passé hier quelque chose qu’il continue aujourd’hui de se passer quelque chose. … Lire la suite.....

Le rapport entre la société du spectacle et la Shoah

andersETRE, C’EST FAIRE SPECTACLE.
 
Peu importe ce que tu racontes.
Sans spectacle, tu n’existes pas, au sens le plus étymologique.
Tu ne peux t’exprimer, tu demeures une nature morte ou silencieuse.
 
Anders place la première chosification absolue de l’homme dans la Shoah. Lire la suite.....

Spéciale dédicace à l’Europe technocratique

« L’idéal n’est plus le meilleur Etat mais la meilleure machine. La meilleure machine, ce sera celle qui rendrait superflues non seulement la participation de l’homme (du moins la participation de l’homme en tant qu’homme) mais aussi l’existence d’autres machines, de toutes les autres machines : une machine réunissant en elle et exécutant en tant que Behemoth absolu et seul régnant toutes les opérations pensables (…) Ne nous faisons pas d’illusions : la « technique » n’est pas neutre vis-à-vis des formes de domination politiques.Lire la suite.....

l’impératif technique ou l’obsolescence de la morale chez Anders

 

 

 

« Agis de telle façon que la maxime de ton action puisse être celle de l’appareil dont tu es ou vas être une pièce. »

Günther Anders, L’Obsolescence de l’homme, Vol II, p. 287.
andersLire la suite.....