Levinas: Auschwitz et la révolution

« Je ne pense pas qu’on doive définir la révolution d’une manière purement formelle, par la violence ou par le renversement d’un ordre donné. Je ne pense même pas qu’il suffise de la définir par l’esprit de sacrifice. Il y eut beaucoup d’esprit de sacrifice dans les rangs de ceux qui suivirent Hitler.… Lire la suite.....

L’esprit du nazisme est-il mort?

« On pourrait soutenir qu’entre le lancement publicitaire d’une lessive dans une grande démocratie moderne et une campagne de mis au pas en régime fasciste, la technique a effacé les différences. »- Dominique Janicaud, La puissance du rationnel

La rationalité comme optimisation des moyens présentée comme fin produit logiquement et ontologiquement une annihilation de l’individuel, du relationnel qui est pourtant l’autre nom de la rationalité.Lire la suite.....