Dialogue entre un philosophe du Management et un philosophe de la Shoah (IV)

Cher Baptiste;

Merci pour ce long courriel, éclairant à bien des égards.

Je reprends notre discussion sur le socle grec et la parole juive: au premier abord, dans la tradition, l’écart est patent, même si je suis plus circonspect sur la question de la technique.… Lire la suite.....

Dialogue avec Jean-Claude Milner (5)

Cher Monsieur Milner;

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Rosemary Koczy, je vous tisse un linceul.

 

Je voudrais essayer de me dégager du vocabulaire heideggérien, tout en conceptualisant phénoménologiquement mon propos sur la chambre à gaz.

L’idée que celui qui entre dans la chambre à gaz ne fait point l’expérience de la mort en tant que telle me semble problématique, d’autant plus lorsqu’elle permet à Agamben de faire du « musulman » le symbole du camp.Lire la suite.....

La modernité et l’islam comme négation de l’Europe chez Kertész

l'ultime auberge

L’épure discursive et analytique du dernier livre de Kertész (prix Nobel de littérature 2002), L’Ultime Auberge (Actes Sud, 2015), est au cœur des débats actuels, particulièrement sur la relation problématique entre l’Europe et l’islam. L’auteur est l’architecte tonique d’une suite de négations, dont la présence éclate toutes les dimensions de l’existence: individuelle, politique, métaphysique.Lire la suite.....

La question vitale de la Shoah

« Je persiste à penser que l’Holocauste est un traumatisme de la civilisation européenne, et que la forme que ce traumatisme prendra dans les sociétés européennes -culture ou névrose, construction ou destruction – sera pour cette civilisation une question vitale. »

Imre Kertesz, L’Holocauste comme culture, p.226.… Lire la suite.....

Auschwitz: désintégration de la Création

Après Auschwitz, Kertész revendique l’absence de « poèsis » au sens platonicien, fin de la création…Radicalisant la proposition d’Adorno « Après Auschwitz plus de poésie », à prendre ni au pied, ni à la lettre, mais au pied de l’être, c’est-à-dire comme fondement.… Lire la suite.....

A chacun son dû: Shoah et modernité.

Les camps comme structure de la société et la question de la technique chez David Rousset 

L’oeuvre de David Rousset offre un point de vue global et synoptique sur la question des camps, camps de concentration, camps d’extermination, mais surtout camp comme structure identique.Lire la suite.....