Candidat pour Treblinka

 

CANDIDAT POUR TREBLINKA (1945)

À Treblinka je ne suis pas allé,

Je n’étais pas non plus à Maïdanek,

Mais je suis debout devant le seuil

Devant l’entrée.

 

Le seuil  – monde immense de Dieu,

Devant la véranda de l’au-delà

Je reste, j’attends

Monde immense, ton commandement:

Espèce de juif! À la chambre à gaz!

 

Tout alentour est beau divinement,

Les bois dévotement hochent leurs têtes,

Sur tous les monts et sur toutes les plaines

Tourbillonnent les vents,

Et le soleil transparent

Est chargé d’un trop-plein de flammes,

Et naissent de leur flamboiement

Les cortèges de feu de Maïdanek.

 

Je fus plus d’une fois convié

À goûter au cours de ma vie

L’ivresse des Inquisitions,

Mais je reste à mon rang

Devant le vaste camp du monde,

Désigné comme candidat

Pour Treblinka.

 

Traduit du yiddish par Charles Dobzynski

H. Leivick

 

 

Publié par

Didier Durmarque

Didier Durmarque est professeur de philosophie en Normandie. Il est l’auteur de plusieurs livres, dont la plupart sont des approches de la question de la Shoah. Moins que rien (2006), La Liseuse (2012) étaient des approches littéraires et romanesques de la question du néant, de l’identité et de la culture à partir de la Shoah. Philosophie de la Shoah (2014) Enseigner la Shoah: ce que la Shoah enseigne (2016) et Phénoménologie de la chambre à gaz (2018) constituent une tentative de faire de la Shoah un principe de la philosophie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.