Shoah est modernité

La déresponsabilisation rendue possible par la bureaucratie, plus précisément la dématérialisation de la responsabilité, au sens où ce n’est pas moi qui réponds de mes actes, mais mon supérieur, voire le système tout entier, est également précurseur de notre société moderne, où tout se passe comme si nous avions un système sans homme qui décide de ce qui est et de ce qui doit être, du rationnel et du raisonnable.… Lire la suite.....

Inauguration de l’inaugural

« Je ne pensais jamais pouvoir, ni devoir écrire un essai philosophique à partir de la Shoah. Désignée comme un impensable, comme un irreprésentable par les historiens, il semble incongru de solliciter le concept pour penser l’impensable génocide.

Pourtant, si l’on pense la Shoah comme problème, et non plus comme événement, le problème ne devient plus une impasse mais le fondement à partir duquel la pensée philosophique se fait jour et s’exige comme une clairière qui n’enlève rien à l’obscurité du bois.… Lire la suite.....

Le rire comme structure de l’être chez Gary

L’humour comme structure de l’univers?

« Un jour à Auschwitz, j’ai raconté une histoire tellement drôle à un autre détenu qu’il est mort de rire. C’était sans doute le seul Juif mort de rire à Auschwitz'(…)

A propos, saviez-vous que jusqu’au dernier moment il y en avait parmi nous qui ne croyaient pas que les Allemands feraient vraiment ça?… Lire la suite.....

Quand Soral et Dieudonné prennent leur source discursive chez Adolf Hitler

 

« Si la finance juive internationale d’Europe et hors d’Europe devait parvenir encore une fois à précipiter les peuples dans une guerre mondiale, alors le résultat ne serait pas la bolchévisation du monde, donc la victoire du judaïsme, au contraire, ce serait l’anéantissement de la race juive en Europe. … Lire la suite.....

Forclusion française…

« Plus de 200 camps de concentration, d’internement et de transit ont été ouverts sur le territoire française, pour certains très meurtriers, celui de Gurs par exemple. Une exposition itinérante à travers le pays montrant à quoi ressemblait la réalité concentrationnaire française est encore inconcevable. … Lire la suite.....