Lecture de « Enseigner la Shoah: ce que la Shoah enseigne » par Christophe Dejours.

Cher Monsieur, 

Ces derniers jours j’ai pu lire votre livre “Enseigner la shoah”. Je voulais vous dire que j’ai trouvé dans ce livre un exposé très concis et précis, de questions bien difficiles dont vous proposez une analyse convaincante. Si j’ai une réserve sur J C Milner que vous citez au bas de la page 52, je suis très sensible à la façon dont vous faites travailler les textes de Günther Anders et de beaucoup d’autres. C’est, me semble-t-il, un livre important. 

J’espère qu’il aura aujourd’hui mais aussi à plus long terme les échos qu’il mérite.


Et je vous adresse l’expression de mon estime et mes cordiales salutations.



                       Christophe Dejours

Professeur titulaire de la chaire

Psychanalyse-Santé-Travail 

Conservatoire National des Arts et Métiers

Publié par

Didier Durmarque

Didier Durmarque est professeur de philosophie en Normandie. Il est l’auteur de plusieurs livres, dont la plupart sont des approches de la question de la Shoah. Moins que rien (2006), La Liseuse (2012) étaient des approches littéraires et romanesques de la question du néant, de l’identité et de la culture à partir de la Shoah. Philosophie de la Shoah (2014) Enseigner la Shoah: ce que la Shoah enseigne (2016) et Phénoménologie de la chambre à gaz (2018) constituent une tentative de faire de la Shoah un principe de la philosophie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.