Vient de paraître « Enseigner la Shoah » (version numérique)

couverture-978-2-37168-109-5

 

« Le devoir de mémoire et l’approche purement fonctionnaliste de la Shoah escamotent le fait qu’une connaissance de la Shoah dans ses structures constitue un véritable réquisitoire de la modernité, dans son rapport à la raison comme rationalité pure, indépendamment du raisonnable, de la question du sens, et de l’autre sens du rationnel comme relationnel.… Lire la suite.....

Pourquoi la Shoah est philosophique?

« S’il y a un scandale dans la « culture de la Shoah », celui-ci tient, non pas au, tant dénoncé, Shoah-business, ni au tourisme d’Auschwitz, ni même aux petites arrangements narcissiques d’universitaires en quête d’apocalyptisme, mais au fonctionnement de l’illusion autoréférentielle de la conscience contemporaine du génocide des Juifs.… Lire la suite.....

Forclusion française…

« Plus de 200 camps de concentration, d’internement et de transit ont été ouverts sur le territoire française, pour certains très meurtriers, celui de Gurs par exemple. Une exposition itinérante à travers le pays montrant à quoi ressemblait la réalité concentrationnaire française est encore inconcevable. … Lire la suite.....

Dans les marges de la Shoah: La déportation des homosexuels

En marge de la Shoah, les données concernant la déportation et la torture des homosexuels sont imprécises et font l’objet d’un intérêt très mesuré de la part des historiens, des sociologues, des philosophes, et a fortiori des politiques.

Les rares études introduisent une fourchette allant de 5000 à 15000 déportés, dont plus de la moitié n’ont pas survécu.… Lire la suite.....