Comme des moutons à l’abattoir? Déconstruction d’un stéréotype

 

Les Sonderkommandos n’ont pas vraiment de choix, sauf celui immédiat de se suicider. Certes, le plus grand nombre des Sonderkommandos a préféré survivre, mais dans trois centres d’extermination (Treblinka, Sobibor et Birkenau) sur six (avec Belzec, Chelmno et Majdanek), cette survie les a conduits à la révolte et au sacrifice de la plupart.… Lire la suite.....

Répondre d’Auschwitz selon P.Levi

« Dans le monde réel, les hommes armés existent, ils construisent Auschwitz, et les honnêtes et les désarmés aplanissent leur voie; c’est pourquoi chaque Allemand, plus, chaque homme doit répondre d’Auschwitz, et qu’après Auschwitz il n’est plus permis d’être sans armes. … Lire la suite.....

Conférence « Shoah et droit » montée et mise en ligne

Conférence du 9 novembre 2019 au musée des Beaux-arts de Caen

 … Lire la suite.....

Treblinka par Vassili Grossman

Nul ne saura jamais, tant que la terre durera, le nom des morts. On parle d’une grande et jeune fille qui, après avoir arraché un fusil des mains d’un wachmann sur le « chemin sans retour », s’était battue contre des dizaines de SS qui lui tiraient dessus.… Lire la suite.....

Les Juifs allemands et Riga

Il est difficile d’expliquer pourquoi les Allemands ont choisi Riga pour tuer leurs Juifs. Un jour, l’ordonnance du commandant du ghetto, l’Untersturmführer Miege, se laissa aller à des confidences alors qu’il était pris de boisson; il expliqua à sa façon pourquoi les Juifs allemands étaient déportés en Lettonie: les Allemands ne voulaient pas de tuerie chez eux, car chaque bourreau aurait été immédiatement repéré par un grand nombre de gens.… Lire la suite.....