Auschwitz ou la fin de la littérature

Dans ce court extrait du roman de Gavelis, Vilnius Poker, l’auteur sent, comme à son insu, le point de bascule, le point pivot du passage de la question du texte à la solution finale de la technique comme inauguration d’une nouvelle civilisation, celle dont nous commençons à voir seulement que les premiers bubons.… Lire la suite.....

Qui était vraiment Hans Münch, médecin à Auschwitz?

 

 

  1. L’apologie

L’homme qui a dit non, article de Gitta Sereny, février 1982.

En juin 1944, le docteur Hans Münch était chercheur pathologique SS dans un institut nazi proche d’Auschwitz lorsque le commandant du camp lui ordonna de prendre son tout sur la rampe pour procéder à la sélection nocturne des prisonniers aux chambres à gaz.… Lire la suite.....

Conférences 2018

BILAN METAPHYSIQUE APRES AUSCHWITZ :

LES ECRIVAINS INCANDESCENTS

Les écrivains incandescents sont ceux qui nous brûlent, ceux qui sont capables de tenir le verbe quand il a été abandonné par Dieu, lorsque la révélation de la parole gît dans le silence de Dieu, dans la forfaiture divine.Lire la suite.....

Where is the Gypsy genocide?

Where is the Gypsy genocide?
Historians estimate that 500,000 Gypsies were killed in the five extermination camps and concentration camps.
The Porrajmos Gypsy is less systematic than the Jewish genocide, since essentially concerns the Gypsies of Greater Germany in 1940, Austria and Bohemia and Moravia built the great Reich.… Lire la suite.....

Levinas: Auschwitz et la révolution

« Je ne pense pas qu’on doive définir la révolution d’une manière purement formelle, par la violence ou par le renversement d’un ordre donné. Je ne pense même pas qu’il suffise de la définir par l’esprit de sacrifice. Il y eut beaucoup d’esprit de sacrifice dans les rangs de ceux qui suivirent Hitler.… Lire la suite.....

Les fournisseurs civils savaient (on n’arrête pas le commerce)

A côté de la firme Topf et fils, d’Erfurt, spécialiste de la construction des fours crématoires, qui avait déjà travaillé dans beaucoup de camps, et notamment au camp-souche d’Auschwitz, on fit appel à l’entreprise W. Riedel et fils, « béton armé et constructions en superstructure », de Bielitz, à l’entreprise du bâtiment Robert Köhler, de Myslowitz, Schlageterstrasse 13, et à l’entreprise de « béton armé », construction en superstructure et en infrastructure » Joseph Kluge, de Gleiwitz.… Lire la suite.....