Un passé qui ne passe pas

« Le monde post-hitlérien faisant comme s’il ne s’était rien passé, il convient, me semble-t-il, que nous soulignions expressément qu’il s’est bien passé quelque chose et que c’est parce qu’il s’est passé hier quelque chose qu’il continue aujourd’hui de se passer quelque chose. … Lire la suite.....

POESIE DU SUBLIME ET DE LA BARBARIE (contre Adorno)

  CHANTE !
Chante, chante! Prends ta harpe, vide, creuse et légère,
Sur ses cordes fines jette tes doigts pesants,
Coeurs lourds de douleur, et chante le dernier chant,
Chante les derniers Juifs d’Europe sur cette terre.
Comment chanter? Comment ouvrir la bouche et chanter,
Moi qui suis resté seul et dernier-
Ma femme et mes enfants, mes deux petits- horreur!
Lire la suite.....

CELAN « TODESFUGE » (1945)

Lait noir de l’aube nous le buvons le soir

le buvons à midi et le matin nous le buvons la nuit

nous buvons et buvons

nous creusons dans le ciel une tombe où l’on n’est pas serré

Un homme habite la maison il joue avec les serpents il écrit

il écrit quand il va faire noir en Allemagne Margarete tes cheveux d’or

écrits ces mots s’avance sur le seuil et les étoiles tressaillent il siffle ses grands chiens

il siffle il fait sortir ses juifs et creuser dans la terre une tombe

il nous commande allons jouez pour qu’on danse

 

Lait noir de l’aube nous te buvons la nuit

te buvons le matin puis à midi nous te buvons le soir

nous buvons et buvons

Un homme habite la maison il joue avec les serpents il écrit

il écrit quand il va faire noir en Allemagne Margarete tes cheveux d’or

Tes cheveux cendre Sulamith nous creusons dans le ciel une tombe où l’on est pas serré

 

Il crie enfoncez plus vos bêches dans la terre vous autres et vous chantez jouez

il attrape le fer à sa ceinture il le brandit ses yeux sont bleus

enfoncez plus les bêches vous autres et vous jouez encore pour qu’on danse

 

Lait noir de l’aube nous te buvons la nuit

te buvons à midi et le matin nous te buvons le soir

nous buvons et buvons

un homme habite la maison Margarete tes cheveux d’or

tes cheveux cendre Sulamith il joue avec les serpents

 

Il crie jouez plus douce la mort est un maître d’Allemagne

il crie plus sombres les archets et votre fumée montera vers le ciel

vous aurez une tombe alors dans les nuages où l’on n’est pas serré.Lire la suite.....