Vidéo: La Shoah à la lumière de la philosophie et de la psychanalyse

« Ce travail est né de deux grandes sidérations. La première, dans mes études de philosophie, ce constat, cette intuition que très très souvent, les philosophes contemporains philosophaient comme si la Shoah n’avait jamais eu lieu, comme si elle ne concernait pas la philosophie, comme si elle ne concernait pas la Raison. Et il y avait dans cette espèce de démangeaison intuitive qui se mettait en place en moi, quelque chose qui a fait son chemin. La deuxième raison, c’est le constat que je n’arrivais pas à comprendre pourquoi Auschwitz n’était pas le point de départ d’une pensée véritablement philosophique et même si Adorno était parti de ce point zéro, somme toute au sein de sa philosophie, particulièrement à la fin de sa vie, il n’en avait pas tiré quelque chose en dehors d’un point de départ. Et donc, ce que je souhaitais vous dire, avant d’intervenir d’une manière plus formelle, d’une manière peut-être un peu plus académique, c’est qu’on ne passe pas de l’effroi à l’étonnement en quelques jours, en quelques mois, en quelques années et que finalement, travailler sur la Shoah ne résulte pas d’un libre arbitre, ne résulte pas d’un choix, mais résulte presque d’une béance qui s’inscrit en nous, terme lacanien, et qui se développe indépendamment de nous. »

Institut Gérard Haddad, Séminaire 10. Paris.

Publié par

Didier Durmarque

Didier Durmarque est professeur de philosophie en Normandie. Il est l’auteur de plusieurs livres, dont la plupart sont des approches de la question de la Shoah. Moins que rien (2006), La Liseuse (2012) étaient des approches littéraires et romanesques de la question du néant, de l’identité et de la culture à partir de la Shoah. Philosophie de la Shoah (2014) Enseigner la Shoah: ce que la Shoah enseigne (2016) et Phénoménologie de la chambre à gaz (2018) constituent une tentative de faire de la Shoah un principe de la philosophie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.