« phénoménologie de la chambre à gaz » en conférence à Paris

Cher(e)s internautes,

Cher(e)s ami(e)s lecteurs, lectrices de ce blog;

L’institut Gérard Haddad  (IGH) vous propose une double conférence sur le thème suivant:  :

La Shoah à la lumière croisée de la Psychanalyse
et de la Philosophie.

Présentation de :
“Lumières des astres éteints” de Gérard Haddad
et
“Phénoménologie de la chambre à gaz” de Didier Durmarque

Jeudi 7 février 2019 de 20h30 à 23h.

Centre culturel « la Passerelle », 26 rue de Crussol, 75011 Paris.

L’intervention sera filmée et mise en ligne sur Youtube.

#institutgerardhaddad

#Shoah

#chambreagaz

#Juif

#Auschwitz

#philosophiedelashoah

#Tziganes

#psychanalyse

#lumieresdesastreseteints

#phenomenologiedelachambreagaz

Publié par

Didier Durmarque

Didier Durmarque est professeur de philosophie en Normandie. Il est l’auteur de plusieurs livres, dont la plupart sont des approches de la question de la Shoah. Moins que rien (2006), La Liseuse (2012) étaient des approches littéraires et romanesques de la question du néant, de l’identité et de la culture à partir de la Shoah. Philosophie de la Shoah (2014) Enseigner la Shoah: ce que la Shoah enseigne (2016) et Phénoménologie de la chambre à gaz (2018) constituent une tentative de faire de la Shoah un principe de la philosophie.

Une réflexion sur « « phénoménologie de la chambre à gaz » en conférence à Paris »

  1. De passionnantes conférences de Didier Durmarque en perspective, la lecture de « Phénoménologie de la chambre à gaz » ayant été, pour moi, une révélation, même si je savais que je pouvais m’attendre au meilleur et au fruit d’une réflexion des plus riches, denses et abouties.

Répondre à Thierry Chazarin Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.