Point sur 2015 et projet sur 2016

Première partie d’une phénoménologie ontologique de la chambre à gaz, globalement écrite.
 
Une aide précieuse de Jean-Claude Milner à qui je suis très redevable de l’intérêt qu’il porte à ce projet et des avancées qui lui sont dues en grande partie. 
 
2016 sera consacré à la rédaction de la seconde partie avec quelques
« respirations » autour de rencontres et de colloques.
 

 

Publié par

Didier Durmarque

Didier Durmarque est professeur de philosophie en Normandie. Il est l’auteur de plusieurs livres, dont la plupart sont des approches de la question de la Shoah. Moins que rien (2006), La Liseuse (2012) étaient des approches littéraires et romanesques de la question du néant, de l’identité et de la culture à partir de la Shoah. Philosophie de la Shoah (2014) Enseigner la Shoah: ce que la Shoah enseigne (2016) et Phénoménologie de la chambre à gaz (2018) constituent une tentative de faire de la Shoah un principe de la philosophie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.