Rendez-vous: première de « Nous vivons tous à l’époque d’Auschwitz! »

 

 

 

Vendredi 27 mars 2015

19H

Théâtre Ephéméride

Île du ROY

(près de l’église de LERY  tel. 06 95 83 28 63)

 

Le club culturel  Joseph Conrad Korzeniowski

 

Vous propose

‘’Nous vivons à l’époque d’Auschwitz’’

Adaptation théâtrale inspirée de

‘’Philosophie de la Shoah’’

De Didier Durmarque

 

Interprétée par

Fabien Malcourant&Christelle Theuret

Chants yiddish : Christelle Theuret

 

Discussion avec l’auteur au cours de notre repas-partage

 

Participation aux frais :

5€ pour les non-membres

1€ pour les lycéens

 

 

 

Voix A

Quelque chose se joue sans instrument.

Voix B

Sans tambour, ni trompette.

Voix A

Dans des silences qui en disent long.

Voix B

Dans des lâchetés qui en disent trop.

Voix A

C’est le moment d’aller chercher ce qui se tait au sein du hurlement d’abandon de l’homme par l’homme.

Voix B

C’est l’instant de comprendre ce qui se joue.

Voix A

Parce que Karski avait vu juste.

Voix B

Parce qu’il avait dit que la Shoah, extermination des Juifs d’Europe, était un second péché originel.

Voix A

C’est le moment d’aller chercher ce qui se tait.

Voix B

Ce qui signifie que quelque chose se joue de l’homme, de son rapport au monde et dans son rapport avec l’idée de Dieu. C’est l’instant de comprendre ce qui se joue.

Voix A

L’homme, l’homme et le monde, l’homme et Dieu.

Voix B

Où était Dieu pendant Auschwitz?

Voix A

Où était l’homme pendant Auschwitz?

Voix B

Où était le monde pendant le déroulement de l’immonde?

Voix A

L’homme, l’homme et le monde, l’homme et Dieu.

Voix B

C’est l’instant de comprendre ce qui se joue.

Publié par

Didier Durmarque

Didier Durmarque est professeur de philosophie en Normandie. Il est l’auteur de plusieurs livres, dont la plupart sont des approches de la question de la Shoah. Moins que rien (2006), La Liseuse (2012) étaient des approches littéraires et romanesques de la question du néant, de l’identité et de la culture à partir de la Shoah. Philosophie de la Shoah (2014) Enseigner la Shoah: ce que la Shoah enseigne (2016) et Phénoménologie de la chambre à gaz (2018) constituent une tentative de faire de la Shoah un principe de la philosophie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.