Chasse gardée… au ghetto de Varsovie

– Maintenant, vous allez voir quelque chose. La chasse. Vous ne l’auriez jamais cru si vous ne l’aviez pas vu par vous-même.

Je regardai. Au milieu de la rue se tenaient deux adolescents dans  l’uniforme des Jeunesses hitlériennes. Ils n’avaient pas de casquettes et leurs cheveux blonds brillaient au soleil. Avec leurs visages ronds aux joues roses et leurs yeux bleus, ils étaient l’image de la santé et de la vie. Ils bavardaient, riaient, se poussaient, dans un accès de gaieté. A ce moment, le plus jeune sortit un révolver de sa poche de côté et je compris alors pour la première fois à quoi j’assistais. Ses yeux cherchaient une cible avec la concentration amusée d’un gamin à la foire.

Je suivis son regard. Je remarquai alors que la rue était déserte. Les yeux du garçon s’arrêtèrent sur un point qui était en dehors de mon champ visuel. Il leva le bras et visa soigneusement. La détonation éclata, suivie d’un bruit de verre brisé, puis du cri horrible d’un homme à l’agonie.

Le garçon qui avait fait feu poussa un cri de joie. L’autre lui frappa sur l’épaule et lui dit quelque chose, apparemment pour le féliciter. Ils restèrent là quelque temps, souriants, gais, insolents. Puis ils partirent bras dessus bras dessous, en bavardant joyeusement comme s’ils revenaient d’une compétition sportive.

Jan Karski: Mon témoignage devant le monde, Robert Laffont, 2012, p.429-430.

 

Stroop_Report_-_Warsaw_Ghetto_Uprising_06b

Publié par

Didier Durmarque

Didier Durmarque est professeur de philosophie en Normandie. Il est l’auteur de plusieurs livres, dont la plupart sont des approches de la question de la Shoah. Moins que rien (2006), La Liseuse (2012) étaient des approches littéraires et romanesques de la question du néant, de l’identité et de la culture à partir de la Shoah. Philosophie de la Shoah (2014) Enseigner la Shoah: ce que la Shoah enseigne (2016) et Phénoménologie de la chambre à gaz (2018) constituent une tentative de faire de la Shoah un principe de la philosophie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.