Auschwitz et le tour de l’Etre

Tu T’es buté depuis des millions d’années !…. que ça se sache à tout jamais: l’ordre divin, c’est la Shoah, la destruction de l’homme par l’homme ! (…) Auschwitz, première et dernière lettre de l’alphabet !… On a fait le tour de l’Etre.

La Liseuse, Didier Durmarque, Editions Le rire du serpent 2012, p.14 et 20.

 

Publié par

Didier Durmarque

Didier Durmarque est professeur de philosophie en Normandie. Il est l’auteur de plusieurs livres, dont la plupart sont des approches de la question de la Shoah. Moins que rien (2006), La Liseuse (2012) étaient des approches littéraires et romanesques de la question du néant, de l’identité et de la culture à partir de la Shoah. Philosophie de la Shoah (2014) Enseigner la Shoah: ce que la Shoah enseigne (2016) et Phénoménologie de la chambre à gaz (2018) constituent une tentative de faire de la Shoah un principe de la philosophie.

Une réflexion sur « Auschwitz et le tour de l’Etre »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.